César : retour sur 2 films primés

► 2 films

2001... cette année là, les votes des membres de l'Académie des César attribuaient à deux courts métrages ex aequo le prix de "meilleur court métrage français", notamment Salam de Souad El Bouhati. Sur Ciel, en écho à la 43ème cérémonie qui se tiendra en mars prochain, retour sur deux films couronnés de ce trophée avec plus de dix années d'écart... avec également, Le Cri du homard de Nicolas Guiot, primé en 2013.

Mais avant tout, petit retour chronologique à propos de la cérémonie...
Les César du cinéma français sont initiés en 1976 par Georges Cravenne qui deux années plus tôt créé l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma regroupant des professionnels de l'industrie cinématographique et des personnalités.

Pour gérer cette académie du 7e art, Georges Cravenne a également créé dans le même temps une association 1901, l'Association pour la Promotion du Cinéma. Cette association regroupe tous les français ayant été distingués par un Oscar, et treize personnalités professionnelles de l'industrie cinématographique.

Quant au trophée, il s'agit d'une compression en bronze réalisée par le sculpteur César Baldaccini dit César qui leur a donné son nom.

Le César du meilleur court métrage de fiction apparaît dès la deuxième édition en 1977 ; et c'est alors le compositeur bien connu pour ses musiques de film, François de Roubaix, qui reçoit le trophée avec son premier et unique film réalisé : Comment ça va je m'en fous.

Les deux courts métrages réunis ici-même pour ce numéro de CIEL ont tous deux bénéficiés d'un soutien à la production de Ciclic-Région Centre-Val de Loire. Deux films dont les histoires évoquent le retour... au bled pour Ali, retraité dans le court métrage de Souad El Bouhati, puis le retour de guerre en Tchétchénie d'un frère, d'un fils, dans sa famille, dans le film de Nicolas Guiot.

Entre temps, la réalisatrice réalisait un premier long métrage Française (2007) quand Nicolas Guiot -également producteur de la société de production belge Ultime Razzia-  est lui sur le point de venir tourner son premier long en région Centre-Val de Loire. Adaptation du roman éponyme Ouest de François Vallejo (Editions Viviane Hamy), le film est une coproduction franco-belge Zelila Films, Iris Group et Rezo Films.

Voir la fiche du film « Salam »

Voir la fiche du film « Le Cri du homard »