En attendant la séance des "4 histoires fantastiques" : 1 film à voir en écho à la résidence Sofilm de genre

► 1 film

Puisque le cinéma n'est pas un art monolithique, puisque les scénaristes ne sont pas des ermites de la culture... est né 2015 un espace-temps expérimental en région Centre - Val de Loire où la créativité pouvait s'exprimer dans une réflexion collective. Retour sur cette nouvelle aventure sur Ciel... avec pour commencer, 2 premiers chapitres ouverts et 1 film à découvrir ici, en ligne !

La French Touch du court métrage de genre
Imaginé par l'équipe du magazine So film, les résidences de court métrage de genre sont nées d'un constat : il n'existe que pas ou peu de films de genre produits en France. Une envie commune animait vivement les différents partenaires qui allaient s'investir dans le projet "renouveler le cinéma de genre en France en laissant notamment davantage de place aux expériences d’écritures collective, à la littérature et à la musique."

C'est ainsi que sont mises en place au premier semestre 2015 plusieurs résidences sur le territoire national, chacune ayant une identité propre. En région Centre - Val de Loire, c'est l'idée de l'écriture collective qui fut à la base de la conception de la résidence. 

Le résultat : 5 scénaristes immergés pour deux temps de travail d'une semaine chacun dans un lieu bucolique propice à l'émergence de projets. Ensemble, ils écrivent 5 scénarios et sont mis en présence d'auteurs graphiques et de musiciens pour réfléchir à l'identité visuelle et sonore des projets.
A l'issue de ces moments de résidence, une matière scénaristique inédite est lue par des comédiens professionnels lors du So Film Summer Camp à Nantes en juillet 2015.

Premier chapitre, le fantastique : "J'ai un plan... On attaque" The Avengers
Les 5 films issus de la première année de résidence de genre, et consacrés au thème du Fantastique, sont aujourd'hui terminés. Ils seront diffusés en avant-première pendant le Festival International du court métrage de Clermont-Ferrand en février 2018. Ce sera l'occasion pour Just Philippot, auteur-réalisateur tourangeau, de présenter Acide, premier court métrage labellisé "résidence So film région Centre - Val de Loire" au côté des 4 autres courts de la collection dédiée au fantastique. Après cette avant-première prestigieuse, une séance du programme aura lieu aux cinémas Studio de Tours, le mercredi 21 février, en présence de l'équipe d'Acide

 

Deuxième chapitre, le polar : "C'est à moi que tu parles ? " Taxi driver
La deuxième année était consacrée au genre "polar". Deux scénaristes du territoire régional ont participé à la résidence sur les mêmes modalités que la première. Aujourd'hui, les 5 films qui constitueront la collection sont en préparation ou en tournage... Dans l'attente de pouvoir voir ces œuvres, nous vous proposons ici le court métrage de polar La Passagère  réalisé par Amaury Brumauld qui, le hasard fait bien les choses, a participé à la première résidence en qualité d'auteur-graphique.

Le film parle d'un souvenir, d'une femme qui a marqué la vie d'un homme sentimentalement et qui se retrouve au coeur d'une enquête policière. L'homme, pris à parti par les autorités, doit se replonger dans sa mémoire, pour retrouver l'essence de leur rencontre.

L'auteur dépeint ici avec sensibilité l'enjeu du souvenir fanstasmé qui s'oppose à la mémoire factuelle. Amaury Brumauld se sert habilement dans le film de ses savoirs-faire d'auteur graphique pour mettre en images les réminiscences de son personnage à travers des dessins de la femme mystérieuse au coeur de l'intrige policière et humaine.

Voir la fiche film de “La Passagère”