Publié le 13/03/2019

De la Révolution culturelle chinoise aux Khmers rouges au Cambodge : du "Ruban" à "Funan"

► Voir le film

Alors que le tout premier long métrage de Denis Do, Funan s'apprête à sortir en salles le 13 mars 2019, nous vous proposons de découvrir son premier court métrage, Le Ruban coréalisé avec Thomas Charra, Michaël Crouzat, Kherveen Dabylall et Gabriel Jolly-Monge. 

Diplômé depuis 2009 des Gobelins, l'école de l'image, Denis Do y a coréalisé son film de fin d'étude, Le Ruban. Ce court métrage de quatre minutes raconte avec pudeur une histoire d'amour sous la Révolution culturelle chinoise dans les années 1960. Cette première expérience en réalisation lui confirme le souhait de retranscrire à l’écran des histoires personnelles qui mettent en lumière avec émotion certains conflits de l’Histoire.

S’inspirant ainsi de l’histoire de sa propre mère, survivante de la période Khmers rouges, il réalise son premier long métrage, Funan. «  Ce film raconte ses sacrifices, ses déchirures et sa survie sous le régime Khmers rouges. Par ce récit, je souhaite explorer la complexité des rapports humains dans un contexte extrême d’oppression. Le film nous plonge dans la vie de gens normaux, épuisés par la souffrance. Il ne juge pas, ne blâme pas, mais essaie de comprendre et de faire comprendre. » (Dossier de presse, note d’intention de Denis Do) 

Si son film de fin d'étude, Le Ruban lui a apporté la confirmation d'un désir de raconter des histoires humaines, il lui doit aussi une certaine alliance passée. Pour Funan, Denis Do collabore en effet une nouvelle fois avec Michaël Crouzat sur la création graphique cette fois-ci et c'est une véritable réussite.

Depuis sa première présentation au Festival internation du film d'animation d'Annecy 2018, les distinctions ne cessent aux quatre coins du monde. Primé à Annecy avec le Cristal du long métrage, il a également obtenu le Grand Prix et le Prix du public du festival Animation is a film de Los Angeles qui lui promet un très bel avenir.

Funan est par ailleurs le premier long métrage d'animation à avoir obtenu un soutien à la production par Ciclic et la Région Centre-Val de Loire et à être fabriqué en grande partie à Vendôme, dans les locaux de Special Touch Studios. 

Voir la fiche film de "Funan"