"Pépé le Morse" de Lucrèce Andreae

► Voir le film

Lauréat du meilleur court-métrage d’animation aux César 2018 et sélectionné au festival de Cannes en 2017, ce film réalisé par Lucrèce Andreae concentre en une quinzaine de minutes le cheminement intérieur qui conduit une famille à faire le deuil d'un grand-père disparu.

Sur une plage déserte, une famille marche en file indienne formant un cortège funèbre : la grand-mère, la mère et quatre enfants. Les enfants, désinvoltes, restent insensibles à la peine de leur grand-mère et la mère, dépassée par la situation, réagit avec excès.  C'est pour rendre un dernier hommage au grand père que la famille se retrouve sur cette plage, là où Pépé venait bronzer et fumer des tonnes de cigarettes. Peu à peu, les personnages s'approprient le sable, domptent la mer pour offrir à cet être perdu une sépulture rocailleuse et naturelle.

Pépé le Morse est un court métrage tragi-comique : c'est un film qui se promène sur la frontière entre le rire et l'émotion. Si la tension est palpable et si les éléments ne semblent pas favorables, la nature s’avère créatrice de liens et finalement réconciliatrice. La mer, dans un premier temps hostile, s’adoucit après la tempête.

Dernièrement, Pépé le Morse a été nommé dans la catégorie « Meilleur court métrage d’animation » aux Annie Awards dont le but est "d’honorer l’excellence dans le domaine de l’animation", résultat en février 2019.

Pépé est mort, vive Pépé !

Voir la fiche film