Ciel#16 : Variations sur le monde

CIEL#16 "Variations sur le monde" : Ciel est en prise sur le monde au cours de cette période estivale, avec une sélection de films qui permet d'explorer des territoires et des pays aussi variés que le Sénégal, l'Irlande ou le Portugal...

Est-ce l'approche des vacances qui donne envie de parcourir le monde ? Est-ce le fait que Ciclic a mis en place une nouvelle aide en direction des projets internationaux en termes de co-production dont atteste la très prestigieuse sélection du film d'Alice Furtado, coproduit par Ikki films (37), Sick Sick Sick, à la Quinzaine des réalisateurs cette année ? Les deux bien sûr ! 

Les films proposés proposent une exploration du monde sans compromis et sans exotisme. Réalités migratoires, économiques, sociales ou historiques sont souvent au coeur des films documentaires : Cette mélodie qui vient de loinAvant l'horizon ou Aran, souvenirs d'un monde flottant. Le court métrage d'animation Le Banquet de la concubine nous embarque, lui, dans l'histoire de la Chine impériale et nous donne à voir comment un banquet peut influer sur le pouvoir et les rapports de force et de séduction. Le réalisateur canadien Félix Dufour Laperrière dévoile son travail avec le long métrage Ville neuve qui plonge son héros au coeur des débats de l'indépendance du Québec et qui sort sur les écrans le 26 juin. Sur Ciel, 2 courts métrages, Le Jour nous écoute et Variations sur Marilou, sont à découvrir et créent un lien avec l'autre focus de Ciel autour du cinéma d'animation. 

Alors que le festival d'Annecy se déroule du 10 au 15 juin et que 3 films soutenus y sont sélectionnés, Ciel donnera à voir des petits bijoux du cinéma d'animation contemporain, avec un focus sur l'univers des cinéastes passés par la résidence de Ciclic animation. Paul Mas et Mathilde Parquet.prennent actuellement leurs quartiers à Vendôme (41) pour réaliser leurs nouveaux films. Avant de pouvoir voir cette création, Ciel propose de se pencher sur leurs précédents travaux et ainsi s'intéresser à leurs techniques,leurs parcours et leurs singularités. A découvrir aussi, le travail d'Agnès Patron, avec La Veuve Caillou, alors que son dernier court, L'Heure de l'ours a été tourné en résidence et récemment en sélection en Compétition officielle du Festival de Cannes, ou celui de Rémi Chayé, dont le court métrage de fin d'études, Eaux fortes, a été réalisé à la Poudrière, au moment où le réalisateur termine son deuxième long métrage, Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary, et où un work in progress est présenté au festival d'Annecy. 

A partir du 3 juin, Ciel s'associe à Upopi pour vous donner à voir des courts métrages dans la thématique du moment du webzine tourné vers l'éducation à l'image et au regard. Place au Spectaculaire avec le court métrage de Jean-Gabriel Périot, primé au Festival du film de Vendôme en 2014 et au titre inspiré : Si jamais nous devons disparaître, ce sera sans inquiétude mais en combattant jusqu'à la fin. Ce titre manifeste est à la hauteur de la performance filmée de Michel Cloup Duo pour la musique et de la danseuse Tamara Bacci. 

Ciel fêtera bientôt les 50 ans du GREC. Cette institution pour le renouvellement des talents et l'expression des recherches et des univers les plus singuliers a produit plus de 1 200 films et presque autant d'artistes. Certains de ces réalisateurs ont eu ensuite un soutien de Ciclic pour leurs courts ou longs métrages, tels que les emblématiques Katell Quillévéré (Un poison violent*, Suzanne) ou Clément Cogitore (Ni le ciel ni la terre*, Les Indes galantes). 

Et encore, au programme, du court au long : Martin pleure de Jonathan Vinel en écho à la sortie en salles de Jessica Forever, co-réalisé avec Caroline Poggi, Armand, New York de Blaise Harrison en écho à la sortie en salles des Particules (le 5 juin). 


*soutenus par Ciclic - Région Centre-Val de Loire