Comme un pixel... sur la soupe pop rock acidulée

Denis Walgenwitz et Nathalie Pat se rencontrent en 1989 à l'Institut d'Arts Visuels d'Orléans où ils font leurs études en cinéma. Denis va embarquer Nathalie dans l'aventure du cinéma d'animation. Sur CIEL, découvrez Comme un pixel sur la soupe, leur comédie musicale acidulée.

Ils co-réalisent un premier film entièrement financé avec le concours du Défi Jeunes Trois petits cochons dans l'espace en 1993. Cette fable écologique est un premier succès encourageant pour les deux jeunes réalisateurs.

Ils s'attèlent très vite à un film plus ambitieux et demandant plus de moyens. Ce sera Comme un pixel sur la soupe, premier film d'animation soutenu par l'APCVL (ancêtre de Ciclic) et par la Région Centre-Val de Loire et qui donnera l'idée de la résidence d'animation. Produit par Le Village (plutôt orienté vers le clip ou les films de commande), ce film sera l'occasion pour eux de rencontrer le compositeur Etienne Charry, qui suivra Denis dans ses réalisations futures.

Nathalie délaisse petit à petit le cinéma d'animation. Denis s'obstine avec un nouveau film Un amour de télés qu'il mettra du temps à finaliser (2008).

Entre temps, il travaille aux côtés de Vincent Paronnaud et Marjane Satrapi sur Persépolis puis occupe les fonctions d'assistant réalisateur, assitant de production sur divers projets. Il devient un véritable couteau-suisse de l'animation : La Vie sans truc (court métrage d'Anne-Laure Daffis et Léo Marchant), La Bûche de Noël de Vincent Patar et Stéphane Aubier, The Moomins on the Riviera réalisé par Xavier Picard, The Congress réalisé par Ari Folman, Avril et le monde truqué de Tardi réalisé par Christian Desmares, Moi, moche et méchant de Chris Renaud et Pierre Coffin, The Red Turtle de Mickaël Dudok de Wit (produit par les studio Ghibli) ou Ma vie de courgette de Claude Barras.

Il prépare actuellement un nouveau court métrage intitulé La Mort, père et fils, produit par Je Suis Bien Content et qu'il co-réalisera avec Vincent Parronaud.

Parallèlement, il est président de l'AFCA (Association française du cinéma d'animation) depuis plus de dix ans.

VOIR LA FICHE FILM