A kiss ? A French kiss...

"C’est aussi simple et jubilatoire que ça de faire du cinéma !" Tels sont les mots qui clos un article à propos du court métrage French Kiss d'Antonin Peretjatko sur le blog cinéma Silencio. Et bien nous vous proposons de découvrir le film en ligne sur CIEL à l'occasion du portrait consacré au cinéaste, du 6 avril au 30 juin ! En plus, un entretien, une analyse et un dossier complet sur le film est disponible sur Upopi "Les courts du moment". Enjoy!

Dans French Kiss, Kate l'Américaine est en visite à Paris, accueillie par son cousin... le voyage encore et toujours. Car Peretjatko est un voyageur et ses personnages se poursuivent, se cherchent toujours. A Paris, ou ailleurs, ils se déplacent à la recherche de l'amour, à la poursuite d'un rêve, d'une idée. Sa narration explore différents genres par l'utilisation de plusieurs matériaux : la voix off, la musique, la pellicule, la mise en scène, etc. Puis aussi, et ce n'est pas négligeable du tout, son cinéma de comédie nous dit toujours un point de vue de la politique bien assumé. 

Peretjatko ou l'art du mouvement, tel est le titre du portrait qui lui ai consacré sur ciel.ciclic.fr pour découvrir en complément deux autres courts métrages et en savoir un peu plus sur son cinéma.

Et toujours à propos du cinéaste : Antonin Peretjatko a acquis une formation de chef opérateur à l'Ecole nationale supérieure Louis Lumière. Il ne s'imaginait pas réaliser des films sans connaître l'aspect technique du métier. Cela lui permet aujourd'hui d'aller tourner une scène spontanément en 35 mm s'il le souhaite. C'est aussi sa manière de filmer et raconter Paris qui nous a séduits. Comme dans les films de Justine Triet, on découvre des plans de la capitale telle que l'on peut la voir au quotidien et des jeunes personnages parfaitement parisiens. Antonin Peretjako dépeint cet univers avec une superbe auto-dérision. Son second long métrage La Loi de la Jungle, tourné en Guyane avec Vilmala Pons et Vincent Macaigne, sort le 15 juin 2016. On a hâte de le découvrir."
Source : www.lecinemaclub.com