"The Odd Sound Out", un film de Pernille Sihm

► Voir le film

A l’occasion de la fête de la musique qui aura lieu comme chaque année le 21 juin, CIEL vous invite à découvrir un court métrage issu de l’une des écoles d’animation les plus réputées au monde : The Animation Workshop. Sons et mélodies sont au cœur de The Odd sound out, court métrage poétique et musical de la danoise Pernille Sihm. Un film de fin d’étude qui est allé bien au-delà de l’école puisqu’il a été sélectionné dans de nombreux festivals à l’étranger.

The Odd Sound Out  met en scène un monde où chacun est accompagné d’un groupe de créatures sonores caractérisant sa personnalité et ses humeurs par des sons et des mélodies différentes. Trootpout fait partie d'un de ces groupes invisibles qui jouent les humeurs du jeune et discret Olaf. Mais il peine à trouver sa place au sein de celui-ci...

Pernille Sihm nous emmène dans un univers coloré avec un personnage à la fois drôle et attachant. L’aspect ludique de cette animation réside dans le choix des formes, des couleurs et des sons associés aux petites créatures, afin de s’accorder aux personnalités de différentes personnes ainsi qu’à leurs états d’âmes, avec une galerie de personnages divers et variée : le docteur, le patient, le voleur, les amoureux etc.

La place de la musique et des sons est donc très importante, puisque c’est elle qui donne le rythme du court métrage mais aussi car elle est au centre de la narration, personnifiée par les petites créatures. Il faut pour cela souligner la collaboration avec Pablo Pico, musicien vivant actuellement à Tours et habitué des courts métrages d’animation. Avec un goût prononcé pour l’accompagnement de jeunes réalisateurs il a déjà participé à plusieurs films de fin d’études issus de différentes écoles dont l’EMCA d’Angoulême, La Poudrière à Valence ou encore  l’école des Gobelins à Paris. Il a fait pour ce film tout un travail de création autour de la voix, du chant, des instruments et des bruitages de façon à ce que chaque personnage ait sa propre identité sonore. Rendant ainsi les sons « visibles » à l’œil nu.

Ce court métrage est donc la collaboration réussie entre une réalisatrice et un compositeur qui ont su réunir leur créativité dans une œuvre où, la musique n’est pas seulement un soutien à l’image mais une entité à part entière.