Peretjatko ou l'art du mouvement

Rio, les îles Fidji, Shangaï, la Patagonie... et Paris bien sûr ! Dès L'Opération de la dernière chance, décollage immédiat dans l'univers du cinéaste Antonin Peretjako à qui nous avons le plaisir de consacrer un portrait pour l'opus 6 de CIEL "Destination monde". Car tout d'abord, Antonin est un voyageur... et tel un magicien (aussi), il aime à jouer avec les genres du cinéma. Ensuite, le cinéaste -dont le second long métrage La Loi de la jungle sort sur les écrans en juin prochaina fait du court métrage un terrain d'expérimentation jouissif et décomplexé que nous avons plaisir à proposer ici au détour de multiples destinations que la carte postale de CIEL#6 a imaginé pour l'occasion.  

 Retrouvez en bas de page toutes les vidéos des films !
Et pour débuter ce voyage dans l'univers de Peretjatko : le moyen métrage L'Opération de la dernière chance réalisé en 2006...

Au menu, de la comédie décalée qui ose et utilise des procédés réjouissants. On y retrouve des acteurs déja fétiches au cinéaste, des bandes sonnores accélérées, des musiques très référencées et sexy, mais aussi la matière pellicule qui nourrit encore -davantage- la fiction, le récit. L'Opération de la dernière chance nous embarque dans une histoire de villes en villes, d'avions en avions et nous transporte dans un temps passé-présent et même futur. Tout est en mouvement dans le cinéma de Peretjatko. 

Puis comme annoncé plus haut, après les multiples destinations du premier court, détour par Paris : ville chère au cinéma de Peretjako. En plus des French Kiss et Les Secrets de l'invisible proposés ici et dont l'histoire se déroule dans la capitale, il réalisait notamment en 2003 Changement de trottoir -avec le parfait Guy Montagné- et en 2010 Paris Monopole. Dans tous les cas, la ville est au coeur du récit. 

What about French Kiss? Quand une jeune femme arrive des Amériques, qu'attend-elle de Paris ? Une ballade-touristique-carte-postale ou un baiser made in France ?
La romance est un ingrédient de ce court métrage où le rythme toujours plus soutenu nous entraine dans un Paris imagé : c'est le tempo propre au cinéma d'Antonin Peretjako qui nous fait sauter d'un lieu, d'une situation à une autre à travers maintes péripéties. Mais pour en savoir plus sur le film, petit détour par Upopi et le dossier consacré au court métrage.

De poursuite en poursuite : Les Secrets de l'invisible. Car oui, au cinéma, il est possible de se rendre invisible ; enfin, de voir les autres... autrement. Ceci est une piste. 
Autre piste : le retour des agents en écho au Phil Buck de L'Opération..., des jeunes femmes cinégéniques et l'amour difficile à attraper. Car la romance et les coeurs sont ce qui motivent toujours, donnent un sens et motivent les courses et déplacements des personnages dans un Paris en plein marasme économique. 

Mais avant de nous quitter, rappelons que dès le mois de juin, La Loi de la jungle, second long métrage du cinéaste sort en salles. Il réalisait par ailleurs en 2013 La Fille du 14 juillet (soutenu à l'écriture par Ciclic) et sélectionné en compétition à la Quinzaine des réalisateurs, la même année, à Cannes. Notons que l'on retrouve au casting le duo Vimala Pons & Vincent Macaigne qui rencontrent cette fois dans La Loi de la jungle, tourné pour partie en Guadeloupe, Mathieu Amalric, Pascal Légitimus ou encore Jean-Luc Bideau. On a hâte ! 
En attendant, re-découvrez la bande annonce de La Fille du 14 juillet.