"Les Indes galantes" de Clément Cogitore

► Voir le film

Retrouvons le ballet des Indes galantes de Jean-Philippe Rameau (chorégraphié avec des danseurs de Krump, par Bintou Dembele, Igor Caruge et Brahim Rachiki) filmé par le réalisateur Clément Cogitore dans le court métrage du même nom, sélectionné et primé au dernier Festival de Clermont-Ferrand et désormais nommé aux prochains César 2019.

Clément Gogitore, connu récemment pour son fascinant documentaire Braguino, avait été soutenu par Ciclic en 2012 pour son premier long métrage Ni le ciel, ni la terre notamment sélectionné à la Semaine de la critique au Festival de Cannes 2015 et nommé aux César dans la catégorie Meilleur premier film en 2016. Le réalisateur est également soutenu à l'écriture par l'agence pour son prochain projet de long métrage intitulé La Goutte d'or.

L'une de ses dernières oeuvres, Les Indes galantes frappe ici de sa puissance. Un film bruyant et apaisant, à la mise en scène quasi charnelle et spirituelle. Toujours à la bonne distance et l'essence même du Cinéma gorgeant dans ses veines, Clément Cogitore nous étreint l'âme et le corps de part sa proposition d'une justesse inouïe et d'une fulgurante et saisissante beauté. Une émotion vraie, essentielle.