L'été, les adolescentes et les camps scouts

Vacances en groupe dans CIEL# 7 "Voilà l'été" avec un camp chez les scouts. Dans A qui la faute, un court métrage de Anne-Claire Jaulin, pour un groupe d'adolescentes, c'est le temps du camping, des randonnées et des chansons. Pour Marie et Lise, ce sera un peu différent. Ce sera l'été d'émois contrariés, confrontés au groupe et à la morale... 

A toi, ma confidente,

Cet été, c'est mon premier camp chez les scouts. Il y a une bonne ambiance, même si certaines filles sont des habituées, c'est un peu dur d'être intégrée. On a monté le camp, c'est pas toujours une mince affaire, la bâche s'est envolée en plein repas. Il y a aussi la randonnée que certaines ont du mal à achever. Moi, je m'en sors. J'ai même la sensation de me rapprocher de Marie, qui est un peu la chef. Avec elle, c'est particulier, elle me regarde parfois un peu étrangement. J'ai comme l'impression que mes sens me jouent un tour... Je cherche son regard, sa présence, je suis heureuse quand elle me parle, quand elle me distingue du groupe. Cette recherche de la complicité cache autre chose, je crois, un désir qui ne peut pas se dire, pas ici, pas devant les autres... D'ailleurs, elle a peur, Marie, si forte qu'elle veuille paraître, peur de suivre ce qu'elle ressent, d'assumer, elle préfère le cacher et elle est prête à se retourner contre moi. Je t'en dirai plus de vive voix, la nuit a été dure. Mais je serai plus forte qu'elle. 

Lise

Voir la fiche film